APV-FLEGT : La mise en œuvre passée au scanner

Globalement, la mise en œuvre de l’APV entre le Cameroun et l’Union Européenne avance inexorablement malgré quelques contraintes liées particulièrement au déploiement du SIGIF II ; tel est le constat établi lors des rencontres statutaires des 11ème session du Comité Conjoint de Suivi (CCS) et du Comité National de suivi (CNS) de l’accord tenus respectivement les 17 et 30 mai 2018 à Yaoundé.

Dans le cadre du suivi de la mise en œuvre de l’APV-FLEGT, la 11ème session du Comité Conjoint de Suivi (CCS)

s’est tenue le 17 mai 2018 à la salle 635 du MINFOF sous la présidence conjointe de Monsieur François BUSSON, Chef de la Délégation de l’Union européenne et de Monsieur Joseph NYONGWEN, Secrétaire Général du Ministère des Forêts et de la Faune. Cette rencontre a été également suivie par la 11ème session du Comité National Conjoint (CNS) qui est une instance consultative interministérielle élargie à la société civile. Ces travaux ont porté sur l’état d’avancement des tests de l’application SIGIF 2, l’état des lieux du contrat du consortium IA’S/BUREDIP pour le développement de ladite application, le rapport annuel conjoint 2017, le suivi des impacts socio-économiques et environnementaux de l’APV ; ainsi que d’autres points d’informations non moins importants.

Lors de la réunion du CCS , la partie européenne a fait état de nombreux dérapages ayant émaillé le déroulement du SIGIF 2 ; il s’est agi entre autres de l’existence de plusieurs erreurs constatés sur l’application , la non réception des documents relatifs aux modules qui ont été testés, le manque de rigueur dans le travail du consortium, le manque de robustesse du logiciel en développement et l’absence à date d’une application SIGIF 2 fonctionnelle. D’où la proposition au MINFOF de mettre un terme au contrat avec le consortium et d’engager un plan alternatif. Dans le cadre de la réunion du CNS qui s’est tenu le 30 mai 2018, la partie camerounaise sur cette question, a fait savoir que le contrat du consortium court jusqu’au 31 octobre 2018 en raison de sa prorogation visant à permettre la livraison de la version finale de l’application à cette date. Toutefois, elle demande à la partie européenne de poursuivre le contrat jusqu’à la date prévue et régler la facture du consortium à la hauteur du travail effectué. La partie camerounaise, tout en promettant d’apporter sa collaboration à ce cabinet et en apportant des garanties pour résorber les réserves, émet également le souhait de poursuivre le dialogue et la négociation avec l’Union européenne.        

   Au fil des jours

-          05 juin 2018 : Atelier sur les enjeux et les défis de la transformation locale des Produits Forestiers Non Ligneux (PFNL) pour l’émergence des Petites et Moyennes Entreprises (PME) et la promotion de l’entreprenariat (Franco Hôtel) ;

-          06 juin 2018 : Atelier de présentation du  manuel simplifié sur les itinéraires de reboisement en zone de savane sèche présidée par le MINFOF à l’Hôtel Hilton ;

-          12-14 juin 2018 : Retraite de travail en vue de l’élaboration et la production du rapport annuel de performance (RAP) 2017, du rapport annuel d’activités (RAA) 2017 final, ainsi que le rapport d’activités (RA) du premier semestre 2018 (Ebolowa, Hôtel Florence) ;

Inscrivez-vous et recevez les nouvelles du MINFOF

Partenaires

sing_2.jpg
répliques de montres
Copyrigcht © 2015 Ministere des Forêts et de la Faune