Stratégie 2020 du sous-secteur forêt et faune

Choix global de la planification stratégique par l’Etat
Conscient de l’intérêt et de l’importance de la démarche de planification pour le développement du pays, le Président de la République, Son Excellence Paul BIYA, a dès les années 1999/2000, introduit dans différentes circulaires des dispositions se rapportant à cette approche. Cette clause était formulée comme suit : « pour atteindre les objectifs de la stratégie gouvernementale, le Gouvernement doit, en partenariat avec le secteur privé et la communauté des bailleurs de fonds, élaborer un document de prospective et de programmation à moyen terme, finaliser les documents de stratégies sectorielles et enfin engager leur mise en application ».
Bien plus, dans son discours d’investiture prononcé lors de la cérémonie de prestation de serment le 4 novembre 2004, le Chef de l’Etat optait résolument pour une gestion stratégique de l’Etat, en instruisant le Gouvernement de « revenir à la planification stratégique à moyen et long terme (…) ».

Pour accompagner cette démarche, le Ministère de la Planification, de la Programmation du Développement et de l’Aménagement du Territoire (MINPLAPDAT) a été créé, à la faveur du décret n°2004/320 du 8 décembre 2004 portant organisation du Gouvernement.
Le décret n°2007/268 du 07 septembre 2007, modifiant et complétant certaines dispositions du décret n°2004/320 sus-évoqué, a transformé le MINPLAPDAT en Ministère de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire (MINEPAT). Sous l’impulsion de ce dernier et avec l’appui des partenaires au développement, le Cameroun s’est doté d’un document de prospective, la Vision 2035, dont le postulat de base est de devenir à cet horizon « UN PAYS EMERGENT, DEMOCRATIQUE ET UNI DANS SA DIVERSITE ».
En 2009, des cendres du Document de Stratégie de Réduction

Télécharger le document

Inscrivez-vous et recevez les nouvelles du MINFOF

Partenaires

sing_2.jpg
répliques de montres
Copyrigcht © 2015 Ministere des Forêts et de la Faune